Vendredi 11 et lundi 14 décembre 2020, chacun des élèves des classes de quatrième a pu participer à un dialogue d’une heure avec un psychologue, en demi-groupes d’une quinzaine d’élèves.

Cet échange a pris la forme de questions réponses, les questions ou les questionnements étaient sollicités par l’intervenant, Monsieur Gweltaz Fily, en faisant appel à leurs expériences, leur vécu.

Groupe-Intervenant-2

Le Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté du collège est à l’initiative de cette action.

Elle a été décidée à partir de l’observation du comportement des élèves et de leur besoin de pouvoir échanger sur ce sujet. En effet, à un âge où ils vivent des transformations importantes et acquièrent plus d’autonomie, ce qui est propre à l’adolescence, ils s’engagent dans de nouvelles relations entre filles et garçons et il leur est parfois difficile d’exprimer clairement ce qu’ils vivent parfois confusément, quelle attitude tenir face aux stéréotypes :

Elèves-Parentel-1

Quel image un garçon ou une fille doit-il/doit-elle donner de lui-même ou d’elle-même ?

Comment réagir quand de nouvelles formes de relations émergent ?

Y-a-t-il un modèle type à suivre ?

Dispose-t-on de marges de libertés ?

Les relations doivent-elles être régies par des rapports de force ?

Quel langage emploie-ton vis-à-vis de ses camarades ?

Qu’est ce qui devient acceptable, tolérable ?

Est-ce un rapport de forces, entre garçons, entre filles, entre filles et garçons ?

Doit-il y avoir un.e « gagnant.e », un.e « perdant.e » ?

Comment les échanges se poursuivent-ils hors de l’établissement scolaire ?,

Quelles conséquences y-a-t-il si ces échanges se poursuivent sur les réseaux sociaux ?

A quoi d’autre peut-on y être confronté ?

Où trouver des réponses quand on a « épuisé » les ressources du cercle des amis, des parents, des adultes, dans l’établissement scolaire ou en dehors ?

Nombre de questions et d’autres encore qui ont nourri des échanges fructueux.

Parentel-Kerzouar-Décembre-2020